OSPF Sur Un Réseau NBMA : Théorie

Nouvel article, nouvelle notion !

Parlons aujourd’hui du protocole OSPF sur les réseaux NBMA.

Il s’agit surement du point le plus compliqué concernant OSPF dans la CCNP.

Mais pas de panique, nous allons prendre les choses dans l’ordre.

Au final, cela n’a rien de bien méchant.

 

1)     Les différentes topologies

 

Avant d’apprendre à configurer un réseau OSPF en NBMA, étudions les types de topologies que nous pouvons rencontrer.

Nous allons en définir ici, trois types.

Premièrement, le réseau Broadcast. Celui-ci vous le connaissez déjà. Il s’agit du type de réseau en place entre deux routeurs reliés par un lien Ethernet.

Voici des exemples de topologies Broadcast :

Topologies Broadcast

 

Deuxièmement, nous retrouvons les topologies Point-to-Point.

Encore une fois, c’est un type de topologie déjà connue (lien série par exemple)

En voici un exemple :

Topologie Point To Point

 

Mais les topologies qui vont nous intéresser ici, sont les NBMA.

Il s’agit des topologies sur lesquels les messages Broadcast et Multicast ne peuvent pas transiter.

L’exemple le plus courant est un réseau Frame Relay.

Topologie NBMA

 

Comme les messages Multicast ne peuvent pas transiter, OSPF ne pourra pas établir de relation de voisinage, et ne pourra donc pas fonctionner.

Afin de palier à ce problème, OSPF est capable de fonctionner en 5 modes différents.

Chaque mode propose une approche différente pour palier à l’absence de Broadcast et de Multicast.

Plutôt qu’un long discours, voyons le tableau qui résume ces 5 modes :

Modes OSPF NBMA

 

1.1 NBMA

Le NBMA est le mode par défaut en OSPF sur les réseaux Frame Relay.

Comme il s’agit d’un réseau Multi-Access, une élection DR / BDR a lieu.

Malheureusement, il est nécessaire de créer les relations de voisinage à la main.

Mais pourquoi cela ?

Comme dit précédemment, les réseaux NBMA n’autorisent pas les messages de Multicast à transiter.

Cela pose donc problème pour l’établissement des relations de voisinage, car les Hello sont transmis en Multicast.

Mais vous me direz, que quand vous configurez un lien en Frame Relay, il est possible d’autoriser les Broadcast et Multicast.

Voici le type de commande utilisée :

R1(config-if)#frame-relay map ip 172.16.1.2 201 broadcast

En réalité, cette commande permet au routeur d’envoyer des Pseudo Broadcast (et Multicast).

Les messages devant être transmis en multicast, sont en fait envoyés en Unicast à tous les voisins.

Sauf que le routeur n’a pas encore découvert ses voisins. Il ne connait donc pas leurs adresses IP, et ne peut donc pas leur envoyer de HELLO.

Cela ne permet donc pas d’établir les relations de voisinage.

Nous devrons donc renseigner les adresses des voisins, à la main.

Ensuite, les HELLO seront envoyés en Unicast, et les relations se formeront.

 

Ce mode peut être utilisé sur des topologies Partial ou Full Mesh.

 

Bien entendu, les interfaces sont placées sur le même sous réseau.

 

Enfin, c’est un mode de fonctionnement standard. Nous verrons que certains sont propriétaires CISCO.

 

Voici un exemple de topologie :

Topologie NBMA

1.2 Point to Multipoint Broadcast

Ce mode de fonctionnement d’OSPF, ressemble beaucoup au NBMA. Mais il corrige certains problèmes.

Pour contourner l’absence de Multicast, ce mode propose de faire fonctionner les liens, comme des liens Point to Point.

Cela évite l’élection DR / BDR, et permet aux voisins de se détecter automatiquement.

Il s’agit du mode de fonctionnement idéal, car il est très simple.

Il fonctionne sur les topologies Partial Mesh, ou en étoile.

Ce deuxième mode est aussi standard.

 

1.3 Point to Multipoint NonBroadcast

Ce troisième mode est propriétaire Cisco.

Il fonctionne presque comme le mode Point to Multipoint, sauf qu’il n’est pas possible d’envoyer des Pseudo Broadcast (et Pseudo Multicast).

C’est un mode qui peut être utilisé si les routeurs ne supportent pas les Pseudo Broadcast (par exemple).

Il faut donc faire les relations de voisinage à la main.

A part cela, le fonctionnement est le même que le mode précédent.

 

1.4 Broadcast

Ce quatrième mode est propriétaire Cisco.

Il peut être utilisé avec une topologie Full Mesh, ce qui est difficile à mettre en place avec beaucoup de routeur.

Pour ce qui est du fonctionnement, il est le même que sur un réseau LAN (sauf que nous sommes sur un WAN)

 

1.5 Point-to-Point

Ce dernier mode est aussi propriétaire Cisco.

Ce serait le mode idéal à mettre en place.

Pour cela, il faut une sous interface par voisin.

Ce qui implique aussi un grand nombre de sous réseau, et donc une grande consommation d’IP.

Voici un exemple de topologie :

Topologie Point To Point

Ainsi, plus de problème de DR / BDR, Multicast, etc…

 

2)     Conclusion

 

Pour conclure, il convient donc de choisir le mode adéquat en fonction de la topologie, des technologies disponibles, etc…

Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients.

 

Le Point to Multipoint Broadcast, est un très bon choix, et standard qui plus est.

 

Du coté de Cisco, si vous n’avez pas de restriction d’adressage, le Point to Point est idéal.

 

Une fois que vous avez bien compris comment fonctionnent chaque mode, allez jeter un œil à la partie pratique.

 

Tagués avec : ,
Publié dans OSPF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.